Economie Gestion (Secteur Production)

L’évolution des emplois visés par les formations de niveau IV se caractérise par une élévation des qualifications correspondantes, liée pour une part importante aux nouveaux modes d’organisation des entreprises et à la prise en compte des relations avec un environnement économique et juridique de plus en plus complexe. Cela induit la nécessité d’intégrer dans la formation des futurs titulaires de ces emplois des connaissances et des compétences qui leur permettront de mieux situer leur activité dans le contexte professionnel dans lequel ils seront appelés à travailler, d’en appréhender le sens par rapport à la stratégie de l’entreprise et aux relations qu’elle est amenée à gérer dans un contexte de marché concurrentiel. Dans un premier temps, l’enseignement d’Économie-Gestion doit donc permettre aux futurs bacheliers du secteur industriel d’appréhender l’environnement économique, juridique et social dans lequel ils seront conduits à évoluer. Dans un second temps, l’acquisition des notions essentielles de gestion des organisations et de communication professionnelle doit leur permettre d’appréhender le contexte professionnel, de mettre en évidence les implications de ce contexte sur l’exercice de l’emploi, et de leur fournir les outils et les éléments nécessaires à l’intégration dans l’organisation. En outre, l’enseignement d’Économie-Gestion participe à la formation générale du bachelier en lui permettant d’acquérir des méthodes, des outils et la rigueur intellectuelle nécessaires et utiles à sa vie professionnelle et personnelle.

Cet enseignement a une triple dimension :

  • approfondir les concepts fondamentaux et les notions économiques et juridiques indispensables pour appréhender avec pertinence la diversité des organisations du secteur industriel ;
  • découvrir et maîtriser les bases de la gestion et de la communication afin de permettre aux jeunes de repérer et d’analyser les éléments caractéristiques du fonctionnement des organisations ;
  • aider le futur bachelier dans l’élaboration et la définition de ses projets professionnels et personnels, que ce soit dans le cadre de la poursuite d’études ou lors de son insertion professionnelle, éventuellement dans la perspective éventuelle de création ou de reprise d’entreprise. Par ailleurs, cet enseignement doit renforcer la formation à la citoyenneté : la sensibilisation aux valeurs républicaines au travers de l’enseignement d’éducation civique, juridique et sociale, est ainsi complétée par l’approfondissement de la connaissance de la réalité économique et juridique du monde contemporain indispensable à tout acteur éclairé, efficace et responsable de la vie économique.

OBJECTIFS DU PROGRAMME

  • donner au futur professionnel, les outils dans les domaines économique, juridique et social nécessaires à son évolution au sein de l’organisation dans une logique de formation tout au long de la vie ;
  • permettre au futur bachelier d’identifier les caractéristiques de l’environnement et du secteur de son activité professionnelle, en le sensibilisant aux dimensions économiques et juridiques qui structurent les relations entre les acteurs et les institutions ;
  • lui proposer les moyens lui permettant d’intégrer un contexte professionnel donné et d’acquérir la culture et les comportements propres aux métiers et aux emplois du secteur professionnel envisagé ;
  • faciliter l’acquisition de méthodes, d’outils de la réflexion intellectuelle et de compétences d’observation, d’analyse, d’argumentation et de communication ;
  • contribuer à développer la citoyenneté en renforçant notamment le sens des responsabilités, la capacité à assumer ses choix et la perception de la nécessaire intégration dans la communauté nationale et européenne. 
Tags: